Conseils pour entretenir vos chaussures en cuir

Publié le 20 août 2019 à 13h11 par Amélie Barrande

keyboard_backspace Retour aux articles

Quelle que soit la paire de chaussures en cuir que l’on achète et quelle que soit la somme qu’on y investit, il est impératif d’en prendre soin ! En effet, un cuir dont on ne s’occupe pas se dessèche, se tache et se craquelle.


Voici un guide pour vous aider à chouchouter vos petites merveilles. (Attention, nous ne parlerons pas dans cet article de l’entretien du textile, du nubuck et du daim.)



Je viens de recevoir mes nouvelles chaussures !




Bonheur ! Vos chaussures sont arrivées et sont parfaitement à votre taille. Pas de temps à perdre : utilisez un spray imperméabilisant pour protéger le cuir. Cela évitera qu’il ne se tache en cas de pluie ou de très forte humidité.


Si vous en avez en votre possession, glissez une paire d’embauchoirs en bois dans vos chaussures lorsque vous ne les portez pas. À défaut, vous pouvez utiliser du papier journal ou du papier de soie bien froissé.



La routine mensuelle



Essayez de prendre l’habitude de nettoyer vos chaussures régulièrement. Un bon rythme est de consacrer 15 minutes par mois à vos souliers préférés. Avant de commencer, n’oubliez pas de tester vos produits sur une petite partie de la chaussure pour vérifier qu’ils ne tachent pas.


1 - Retirez les lacets puis glissez dans vos chaussures une paire d’embauchoirs (ou du papier de soie bien froissé).


2 - Utilisez une brosse souple ou un tissu pour retirer les poussières de vos chaussures.


3 - À l’aide d’un tissu blanc, appliquez une noisette de crème universelle en faisant des petites cercles sur vos chaussures. Cette étape s’apparente à un “démaquillage” et permet d'ôter les précédentes couches de cirage qui pourraient étouffer votre cuir.

Laissez sécher 10 minutes.


4 - À l’aide d’une brosse applicateur (ou, à défaut, d’un autre tissu blanc), appliquez une noisette de cirage sur le cuir. D’un geste doux, massez le cuir pour faire pénétrer le cirage de manière uniforme. Choisissez un cirage incolore ou bien de la couleur de votre cuir.

5 - Avec une brosse à reluire (n’utilisez pas celle qui vous a servi à nettoyer !), frottez vigoureusement le cuir fraîchement ciré. Plus vous lustrez votre paire, plus elle devient brillante !

Laissez sécher 10 minutes.


6 - Une fois votre paire bien sèche, protégez-la à l’aide d’un spray imperméabilisant et faites-la sécher, si possible à l'extérieur.





Et les semelles dans tout ça ?


Les semelles en cuir des Swivells sont cousues à la chaussure “façon blake”. Cela signifie que la semelle est cousue directement dans la chaussure, sans pièce intermédiaire. Cette construction robuste permet de conserver le finesse et la souplesse de la semelle. Son inconvénient est qu’en cas de pluie, l’eau peut s’infiltrer par capillarité jusqu’à vos petits pieds.


Pour l’utilisateur classique de la chaussure en cuir, le plus simple reste de protéger ses semelles en faisant poser des patins par son cordonnier. En plus de protéger la semelle de l’usure, ils leur donneront un aspect antidérapant (eh oui, le cuir, ça glisse !)


Pour les puristes qui aiment la sensation du cuir nu sous leurs pieds, de même que pour les danseurs, il est également possible de ne pas faire poser de patins. Dans ce cas, je conseille deux choses :


1 - Attention à ne pas glisser ! Au fil des utilisations, vos semelles deviendront de moins en moins glissantes. Mais pour leurs premières sorties, restez vigilants 😉

2 - Evitez de marcher dans l’eau. L’eau peut fragiliser les coutures de vos chaussures et humidifier votre cuir de l’intérieur, ce qui risque de créer des taches d’humidité.


Et comme mieux vaut trop que pas assez, certains passionnés du cuir suivent une fois par mois les étapes suivantes :

1 - Brossage des semelles pour en retirer les saletés

2 - Cirage de la semelle pour l’hydrater

3 - Imperméabilisation de la semelle pour la protéger un maximum en cas de pluie.



L’entretien : une étape indispensable !


S’il est vrai que mieux vaut en faire trop que pas assez, il est également vrai qu’il vaut mieux en faire pas assez que pas du tout 🙂 Comme je le disais dans l’introduction, un cuir dont on ne prend pas du tout soin s'abîmera quelle que soit sa qualité d’origine…


Je ne vous en voudrai pas si vous ne suivez pas la totalité de mes conseils à la lettre ou si vous manquez de régularité. Cependant, essayez tant que possible de trouver de temps en temps quelques minutes pour raviver vos jolis souliers. Ils vous en seront éternellement reconnaissants !